durufle

À quelques semaines des épreuves orales du concours d’Administrateur territorial 2015, les élèves de la promotion Vaclav Havel sont allés interroger le Président du Jury 2014, Yves Duruflé, Directeur général des services de la Région Nord-Pas-de-Calais.

M. Duruflé, que retenez-vous de cette expérience comme président du jury du concours d’administrateur territorial l’année dernière ?

Présider un tel concours est une expérience extrêmement stimulante et intense que l’on vit avec un jury composé de personnalités variés. Au-delà des échanges au sein du jury, il est particulièrement intéressant de côtoyer d’autres générations et de pouvoir confronter les expériences. Cet exercice est également l’occasion de se réinterroger sur ses valeurs et sur l’exercice du métier de dirigeant territorial.

Qu’implique d’être un « administrateur territorial » aujourd’hui ? Quels sont les grands défis pour les managers de demain ?

Les fonctions d’administrateur aujourd’hui comme demain, du fait du travail direct avec les élus nécessitent un sens politique certain et le respect d’une grande déontologie. Le rôle de manager public amène à conduire des équipes dans le cadre d’un dialogue social approfondi et au bénéfice d’un intérêt général partagé. Il est nécessaire de faire preuve d’une capacité d’adaptation et d’un esprit d’innovation dans un contexte de grands changements (contraintes budgétaires, évolution du service public, réforme territoriale…).

Quels conseils pourriez-vous donner aux candidats admissibles cette année pour bien préparer les oraux, y compris le grand oral ?

Soyez curieux ! Il me semble important de diversifier les sources d’information et d’approfondir les sujets. Soyez audacieux ! Le jury souhaite connaître votre avis personnel. Il est important de ne pas se cantonner au politiquement correct. Soyez agiles intellectuellement. On ne recherche pas des spécialistes ou des techniciens mais bien des managers ouverts sur le monde. Il faut privilégier le savoir être plus que le savoir faire.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Trois questions à Yves Duruflé, président du jury du concours 2014
Étiqueté avec :