Une étude de l’Insee de décembre 2012 fait le point sur les salaires des fonctionnaires territoriaux en 2010, et révèle notamment que la moitié d’entre eux perçoit moins de 1 616 € nets.

1 616 € nets
C’est le salaire médian des agents de la FPT en 2010. Pour les titulaires, il s’élève à 1 679 euros, et à 1 368 pour les non-titulaires (20 % de moins).

Cette étude de l’INSEE indique en outre que le salaire net moyen (1 800 euros en EQTP) augmente de 1,3 % en euros courants entre 2009 et 2010, soit une baisse de 0,2 % en euros constants – plus précisément, il augmente de 0,4 % pour les titulaires et baisse de 1,9 % pour les contractuels.
La baisse du pouvoir d’achat apparaît donc comme réelle.

Les jeunes particulièrement touchés
Par ailleurs, le salaire net moyen des non-titulaires diminue particulièrement pour les moins de 30 ans (- 3,6 %). Alors même que la part de ces derniers s’est accrue en raison du recours aux contrats aidés.

Le salaire moyen évolue aussi différemment selon le niveau de collectivité.
Il diminue surtout dans les EPCI (– 0,9 %). « Cette baisse s’explique notamment par la diminution des salaires des non-titulaires (– 3,2 %) dont la proportion a augmenté de 2 points entre 2009 et 2010 », précise l’étude.

En baisse dans les EPCI, en hausse dans les régions
Il progresse en revanche de 1,8 % dans les régions où les salaires des contractuels ont nettement augmenté (+ 4,3 %). Une hausse probablement due « à une légère modification de la structure des emplois de non-titulaires où l’on compte un peu moins d’employés et d’ouvriers et un peu plus de cadres » selon l’étude.

L’Insee examine aussi l’évolution des salaires des agents qui ne changent pas d’employeur entre 2009 et 2010. La hausse est de 1 % en euros constants.
C’est la filière incendie et secours qui enregistre l’augmentation la plus importante (+ 2,1 %).
Et dans le bas du classement figurent les filières sociale (+ 0,4 %) et médicosociale (+ 0,5 %).

45,5 % ont une connu une hausse inférieure à l’inflation
Enfin, si « promotions et titularisations dynamisent les salaires », comme le souligne l’Insee, 45,5 % des personnes qui ne changent pas d’employeur entre 2009 et 2010 ont perçu une hausse de salaire… inférieure à l’inflation.

source : lagazette.fr

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Un agent de la FPT sur deux gagne moins de 1 616 € nets par mois
Étiqueté avec :