image001

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 27 février 2013 le groupe égalité territoriale a organisé sa troisième « Nuit de l’égalité territoriale ».

En présence d’élèves de l’INET et de l’ENA cette soirée de débat avait pour thème «  la décentralisation, machine à déchiqueter la république ? ». La vivacité des échanges a permis de démontrer une nouvelle fois que l’organisation administrative territoriale de la France dépasse la simple question technocratique.

Après un bref aperçu des débats qui agitent l’actualité (Acte III, référendum Alsacien, métropole lyonnaise, pôles métropolitains, etc.) les réflexions se sont portées sur la tension entre adaptabilité, différenciation, simplification et unité républicaine.

L’évocation du lien entre égalité territoriale et décentralisation a permis de montrer la multiplicité des points de vue sur la question. Compétitivité, solidarité, équité, autant de termes qui ont permis d’élaborer des pistes pour repenser la décentralisation.

Quelle place pour les citoyens dans la réforme territoriale ? Les sujets posés par la décentralisation sont-ils trop éloignés des réalités quotidiennes et des attentes vis-à-vis du politique? Comment résorber l’éloignement entre les Français et les institutions locales ? Autant de questions qui ont permis de clôturer cette fructueuse « Nuit de l’égalité».

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Les élèves-administrateurs organisent leur troisième « nuit de l’égalité territoriale »