[les astuces de Dédé, édition spéciale ETS 2012 : « éco-défis & cyber-enjeux »]

dede matrixL’ingénierie logicielle durable est l’art de définir et développer des logiciels de manière à ce que les impacts positifs et négatifs sur le développement durable tout au long de son cycle de vie soient évalués, documentés et optimisés.

Eco-concevoir un logiciel, c’est donc développer une application en maîtrisant son impact sur l’environnement mais aussi sur la société et sur l’économie.

 

  • Environnement : il s’agit de l’impact du logiciel sur le matériel (obsolescence, consommation électrique, ondes radios…) ; l’éco-conception du logiciel analyse tous ces éléments et préconise des bonnes pratiques pour les maîtriser.
  • Société : si le logiciel peut être un vecteur de lien social important (amélioration des liens et meilleure communication par exemple), il peut à l’inverse être une cause de création d’inégalités sociales et d’exclusion (accessibilité).
  • Economie : l’analyse portera par exemple sur les coûts de licence, le processus de développement ; dans un domaine où plus de 50 % des projets sont retardés, annulés ou qui dépassent les budgets, on peut se poser la question d’une viabilité économique.

Vos projets informatiques sont-ils éco-conçus ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Connaissez-vous l’éco-conception logicielle ?
Étiqueté avec :