La destination : Marseille.

En choisissant Paul Eluard comme nom de promotion, nous avons montré notre attachement à la poésie, et plus généralement à la créativité et à la culture. Or en 2013, Marseille – Provence sera capitale européenne de la culture ce qui en fait une destination privilégiée pour notre baptême. Paul Eluard s’est lui-même rendu fréquemment à Marseille au cours de sa vie, et notamment pour s’embarquer pour un tour du monde en 1924.

Choisir Marseille c’est aussi faire le choix d’une métropole portuaire ouverte sur les deux rives de la Méditerranée et sur le monde qui est de ce fait, particulièrement concernée par les phénomènes de flux que rencontrent les collectivités territoriales (délocalisation, immigration, …)

En outre, bien que Marseille soit la deuxième ville de France de part sa population et qu’elle ait longtemps été dirigée par Gaston Defferre, le père de la décentralisation, c’est une ville assez peu fréquentée par les administrateurs territoriaux.

Ce baptême serait donc l’occasion pour nous de découvrir une ville à la fois diverse et contrastée en pleine émulation culturelle grâce au projet Marseille –  Provence 2013

Le thème : innovation et créativité en réponse à la crise

La crise actuelle, qui n’est pas seulement économique mais aussi sociale et environnementale, pose de nombreuses difficultés aux collectivités locales. Celles-ci n’ont alors d’autre choix que de faire preuve d’imagination pour continuer à améliorer le quotidien de leur population et à rendre un service public de qualité.

Nous proposons d’examiner quelques unes de ces solutions à l’occasion de notre séjour à Marseille.

L’objectif principal est de faire connaître aux élèves administrateurs territoriaux des solutions innovantes développées par les collectivités pour faire face à cette crise multi facettes afin qu’ils puissent les mobiliser dans leur future carrière.

Les conférences qui auront lieu pendant le baptême pourront éventuellement être ouverte à un public plus large que les seuls EAT, mais il reste encore à déterminer dans quelle mesure. Il viserait a priori un public de professionnels : agents des services déconcentrés de l’Etat, agents des collectivités territoriales,enseignants-chercheurs et éventuellement étudiant de troisièmes cycle traitant de la décentralisation.

Néanmoins, si nous avons choisi Marseille comme destination, notre souhait n’est pas nécessairement de cantonner nos activités pédagogiques (conférences, visites, tables rondes…) à la seule métropole Marseillaise. Dès lors, nous nous attacherons à élargir nos réflexions et à diversifier les intervenants.

2 thèmes principaux seront abordés :

–       l’évènement Marseille – Provence 2013 et élargissements sur la question des politiques culturelles en temps de crise : crédits budgétaires en baisse mais culture comme facteur de cohésion sociale.

–      les collectivités territoriales au service de l’amélioration du quotidien des populations

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Baptême, destination Marseille