« On n’existe pas sans faire »

Palais du Capitole Toulouse
Palais du Capitole, Ville de Toulouse

En choisissant Simone de Beauvoir comme nom de promotion, nous avons souhaité mettre en avant cette femme visionnaire, qui a plaidé pour une plus grande justice sociale et pour le respect de la dignité de tous. C’est également dans cette optique que nous avons choisi Toulouse comme lieu de baptême de promotion.

Toulouse est une ville où Simone de Beauvoir a séjourné avec Jean-Paul Sartre à la fin de leur périple en Espagne. Ils y ont retrouvé une amie, Simone Jollivet, qui y habitait, dite Camille dans les Mémoires d’une jeune fille rangée (1958) de Simone de Beauvoir, et « Toulouse » dans la correspondance entre Sartre et le « Castor ». « Toulouse » a été une grande passion de Sartre et suscitait l’admiration de Simone de Beauvoir, qui entretenait un lien spécifique avec cette ville.

Mais surtout, Toulouse fait écho aux engagements toujours actuels de Simone de Beauvoir: c’est un territoire d’action, où « l’on n’existe pas sans faire ».

En effet, Toulouse s’est fortement investie dans la lutte contre les discriminations. La Ville comme la Région, pilote du programme gouvernemental pour l’égalité femmes-hommes, ont ainsi mis en place des plans d’actions en ce sens.
Elle reconnaît la diversité, en l’occurrence culturelle, notamment au travers de la réflexion menée par la Région Midi-Pyrénées sur la langue occitane.

Toulouse est également un territoire visionnaire qui a mené des innovations multiples : en matière d’organisation des services (mutualisation), en matière de recherche (dans l’aéronautique avec Airbus et EADS ou dans la santé publique avec l’oncopôle sur la friche AZF), en matière sociale (création d’une monnaie sociale et citoyenne, le Sol-violette)…

Par ailleurs, Toulouse est la 4ème agglomération de France au sein d’un département fortement rural. La choisir comme lieu de baptême est un moyen d’interroger l’action partenariale de l’ensemble des échelons de collectivités (région, département, communauté urbaine, ville) et la solidarité entre les mondes ruraux et urbains.

Nous tenons donc à saluer la mémoire de Simone de Beauvoir en allant faire notre baptême sur le territoire visionnaire, reconnaissant des diversités et en recherche de plus d’égalités et de solidarités qu’est la Ville rose.

Quatre thèmes porteurs ont été abordés lors des deux journées pédagogiques organisées par l’INET en lien avec les élèves administrateurs territoriaux :

L’égalité femme-homme et la lutte contre les discriminations (avec l’interview de Nadia Pellefigue)

L’égalité d’accès à la culture et la reconnaissance de la diversité culturelle

L’égalité territoriale et équilibre urbain/rural (et le regard des animateurs de la table ronde)

– L’innovation sociale

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Toulouse, lieu de baptême de la promotion Simone de Beauvoir
Étiqueté avec :