Le 4 mai 2015, les élèves administrateurs de la promotion Hannah Arendt ont débuté leur formation initiale d’application de 18 mois à l’Institut national des études territoriales, à Strasbourg. Ils succèdent aux élèves de la promotion Václav Havel qui ont achevé leur scolarité en octobre et cherchent désormais leur futur employeur ! Ce passage de relais est l’occasion de revenir sur les premiers mois de formation de la promotion Hannah Arendt à l’INET.

11218923_10152835801351471_2909397143617439782_n

Après la découverte de Strasbourg autour de 7 parcours thématiques, les élèves administrateurs ont été reçus à l’hôtel de ville par Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg le 4 mai 2015. Le premier mois de formation a par ailleurs été l’occasion pour les élèves de déterminer les valeurs sur lesquelles ils fondent leur engagement, et le nom de leur promotion : Hannah Arendt !

photo4

Durant le mois de mai, la promotion s’est rendue en région Rhône-Alpes. Répartis en groupes, les élèves administrateurs ont réalisé une mission de deux semaines pour sept collectivités territoriales commanditaires.

Après un mois de juin en stage d’observation auprès d’un Directeur général des services, le regroupement de la promotion de juillet à septembre à l’INET a été riche en enseignements. Des modules d’analyse financière, gestion des ressources humaines, management, média-training, négociation, gestion des assemblées et protocole ont rythmé la formation.

photo2

Ces enseignements se sont aussi bien déroulés à l’INET qu’au sein des collectivités territoriales et institutions du territoire. Les élèves ont ainsi bénéficié d’une conférence sur le management de la contrainte financière au sein de l’hémicycle de la région Alsace et la visite de la promotion au Conseil de l’Europe afin de mieux connaître et comprendre l’organisation, les actions et les rapports avec les collectivités territoriales de ce dernier.

La formation des élèves administrateurs passe aussi par des modules communs avec les élèves de l’ENA et avec d’autres élèves en formation à l’INET, et notamment les élèves conservateurs territoriaux des bibliothèques.

photo3

La scolarité à l’INET, c’est aussi un investissement en dehors des temps de formation : rencontre des lycéens du programme égalité des chances, participation au congrès de l’AFIGESE, et aussi des loisirs en commun : randonnée dans les Alpes pour porter haut les couleurs de la fonction publique territoriale, visite des caves des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, présentation du groupe opéra, préparation de l’équipe de football à la coupe technocratique.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
L’Inet, une école ancrée sur son territoire