L’INET, une école de la mobilité et de la découverte des territoires métropolitains et ultramarins

Les élèves administrateurs formés à l’INET seront les futurs cadres des collectivités territoriales et principaux collaborateurs des élus locaux. Ils prépareront et mettront en œuvre leurs décisions au bénéfice du développement des territoires et au service des citoyens. Ainsi, les élèves administrateurs partagent des valeurs d’attachement au territoire et une vraie curiosité portée à l’identité territoriale de leurs administrations. Le premier investissement d’un élève administrateur, c’est donc une bonne valise !

Les dix-huit mois de formation à l’INET sont rythmés par cinq stages. Ce sont autant d’occasions de découvrir des territoires et des niveaux de collectivité territoriale. Ces points d’étapes permettent à chaque élève d’affiner ou d’affirmer son projet professionnel.

Une mission d’aide collective à la décision

A l’INET, la première mobilité des élèves s’effectue très rapidement. Deux semaines après la rentrée en mai, la promotion Hannah Arendt s’est rendue en région Rhône-Alpes. Répartis en groupes, les élèves administrateurs ont réalisé une mission de deux semaines pour sept collectivités territoriales commanditaires : la ville de Vénissieux, la ville de Villeurbanne, la ville de Villefranche-sur-Saône, la métropole de Lyon, le département du Rhône, le service d’incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon, la région Rhône-Alpes.

pompiers

Ci-dessus, l’équipe travaillant sur la gouvernance du Service d’incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon.

Les stages thématiques

Alfortville, Bron, Cergy, Châteauroux, Cherbourg-Octeville, Clermont-Ferrand, Colombes, Dunkerque, Grenoble, Le Mans, Lyon, Metz, Neuilly-sur-Marne, Paris, Poitiers, Pornichet, Reims, Rouen, Saint-Ouen, Toulouse, Villeurbanne, Villiers sur Marne, communauté de communes Tarn et Dadou, communauté d’agglomération des Hauts de Bièvre, départements de l’Ardèche, de l’Aude, du Bas-Rhin, de l’Essonne, du Finistère, de l’Hérault, de Meurthe-et-Moselle, du Pas-de-Calais, de Seine-et-Marne, de Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne, Centre des Monuments Nationaux, Chambre régionale des comptes de Haute-Normandie…

Durant 6 semaines entre septembre et octobre, toutes ces collectivités et organismes ont accueilli un élève administrateur. Mais la promotion est également partie à la découverte de territoires européens, 4 élèves effectuant leur stage en Belgique (Bruxelles), en Italie (Bologne), en Espagne (Ville de Alcala de Henares) et en Lituanie (Ville de Vilnius) ! Les missions réalisées ont été diverses. Quelques exemples : une étude d’évolution du régime indemnitaire, le démarrage opérationnel d’un projet d’administration, l’accompagnement à la création d’un centre municipal de santé, une étude sur l’optimisation des recettes de la collectivité.

Stages thématiques

Les projets collectifs

Après le stage thématique, la promotion Hannah Arendt a effectué un bref retour à l’INET avant de reprendre la route vers une nouvelle mise en situation professionnelle. A nouveau répartis en groupes, les élèves ont débutés à la fin du mois de novembre une mission collective de 10 semaines. 12 collectivités et établissements accueillent des élèves : l’eurométropole de Strasbourg
, le département de Seine-Saint-Denis, la Ville de Saint-Ouen, 
la communauté d’agglomération de Valence-Romans
, la communauté d’agglomération Est Ensemble, 
le département de Loire-Atlantique, la métropole européenne  de Lille, la ville de Lille, la ville de Limoges, le département de Seine-et-Marne, Laval Agglomération, la CA du Pays Nord Martinique.

pco

Ce sont près de 13 000 km qui ont été ainsi parcourus par les douze équipes des projets collectifs pour se rendre sur leur lieu de stage. L’INET est donc, à bien des égards, une école de curiosité et de la mobilité !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
La promotion Hannah Arendt sur les routes