Le parcours de formation de l’Inet est particulièrement bénéfique puisqu’il est à la fois professionnalisant et personnalisé en fonction des besoins et des acquis de chacun :

  • Les responsables pédagogiques ont une connaissance individualisée de chacun ainsi que de leur projet professionnel.
  • Les élèves de l’INET sont également acteurs de leur parcours de formation, au travers de leurs choix de stages, de la réalisation d’études ou du suivi de formations « mixtes » avec d’autres cadres territoriaux.
  • Les élèves de l’INET sont suivis tout au long de leur formation par un conseil de professionnalisation ; les quatre rencontres avec ce conseil permettent de bénéficier d’un appui personnalisé sur les différents aspects de la formation , des stages, et dans la stratégie de recherche d’emploi.
  • Enfin, les élèves de l’INET peuvent opter pour un module d’accompagnement au projet professionnel, réalisé par un cabinet spécialisé, afin d’être guidé dans ses choix de carrière.

Le but du parcours de formation de l’Inet n’est pas de former des spécialistes mais d’ouvrir à la diversité des politiques publiques, de sensibiliser à leurs enjeux et d’offrir un spectre de vision large afin de gagner en pertinence dans son activité professionnelle future.

Dans ce cadre,  l’accent porté sur la notion de management constitue l’une des caractéristiques majeures de la formation. Gilles Da Costa, ancien directeur de l’INET, rappelle ainsi que l’administrateur territorial « est à la fois un expert sur des domaines techniques mais aussi un stratège au service des élus, ce qui distingue le cadre A+ du cadre A et le cadre de direction générale du cadre de direction. Le parcours de formation vise à permettre d’intégrer les aptitudes nécessaires pour être demain des membres de direction générale, même s’il se peut qu’il ne s’agisse pas du premier poste que l’élève administrateur exerce à la sortie de l’INET ».

Le parcours de formation comprend par ailleurs un module Territoires commun avec les élèves de l’ENA. Ce module permet, par des travaux en petits groupes, de croiser les cultures et les approches des différents enjeux locaux.

Enfin et surtout, les stages jouent un rôle fondamental dans la formation à l’INET. L’institut encourage à varier les lieux et types de stage afin que les 18 mois de formation permettent à chaque EAT de s’ouvrir sur les différentes initiatives des collectivités locales ou les diverses manières de concevoir une politique publique ou une organisation territoriale. Cette mobilité favorise ainsi un esprit de curiosité chez les futurs administrateurs mais permet également de développer le réseau des administrateurs à travers toute la France. Les administrateurs concours sont en effet plus enclins à accepter par la suite de recevoir en stage dans leur collectivité des EAT afin de leur transmettre leur propre expérience professionnelle.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Esprit général de la formation