« Quelles solidarités demain dans les territoires ? ».

Les Assises AFIGESE ont interrogé cette année la contribution des financiers, des
évaluateurs, des contrôleurs de gestion aux enjeux de solidarité sociale et territoriale. Une douzaine d’élèves INET des promotions Nina Simone et Gaston Monnerville ont contribué à la rédaction des Actes, sous la coordination de Pascal Bellemin, directeur des Finances, du Pilotage de gestion et des Affaires juridiques au Département de la
Savoie.

Dans les nombreux ateliers proposés, nous avons observé la difficulté à piloter les politiques sociales, face à la diversité des acteurs institutionnels engagés et à l’empilement des dispositifs.

Mais de nombreux territoires ont partagé des projets aboutis : par exemple la commune nouvelle d’Annecy dans la mise en place d’une tarification mutualisée pour le périscolaire, le département de Meurthe-et-Moselle dans la mise en place d’un observatoire pour améliorer la connaissance, le suivi, et l’évaluation de ces politiques.

Au-delà de ces illustrations ciblées, nous avons particulièrement apprécié l’attention apportée au positionnement managerial. Pascal Bellemin, qui concluait ces Assises, a souligné l’impasse d’une culture de gestion rigide qui décourage les équipes. Il a rappelé
l’importance d’un « management finalisé » intégrant mieux le développement durable et la démocratie participative. En atelier, Christophe Baron, DGA Solidarités des Deux-Sèvres, a aussi souligné la nécessité de diffuser des outils de suivi qui s’appuient sur l’existant, impliquent les équipes opérationnelles, s’adaptent aux cultures métiers et conservent une ambition raisonnable.

Nous retenons ce bon mot d’Edgar Morin cité en conclusion des Assises : « Une société ne peut progresser en complexité que si elle progresse en solidarité. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
Assises AFIGESE: engager les fonctions ressources dans la performance des politiques de solidarité

Laisser un commentaire